Lausanne Jardins 2019 : un jardin sur un pont, un pont sous un jardin

Lausanne Jardins 2019 : un jardin sur un pont, un pont sous un jardin

Notre jardin est une illusion qui suggère un jardin pour demain

La ville de Lausanne projette à l’horizon 2022 de dédier le pont aux modes doux (bus, piétons, cycles). Dans ce contexte, notre équipe se fait fort de projeter le jardin de ce futur proche : pour 2022, un jardin sur un pont ou un pont sous un jardin ?

L’illusion d’optique monumentale que nous traçons sur la totalité du linéaire du trottoir est créée par la projection d’une grille venant se déformer pour donner la sensation des reliefs. Notre proposition, par l’expérience sensible de l’immersion totale au milieu d’une illusion d’optique monumentale, amorce une réflexion au sujet du devenir du pont en 2022. Nous prenons pour appui le terreau fertile des imaginaires individuels pour faire éclore le projet d’un jardin pour demain, dont cette expérience unique qui sera vécue par chaque individu est le semis. Les badges-bombes à graines distribués sur le grand pont invitent quant à eux les usagers à s’engager avec nous pour son avenir en les questionnant. Ils permettront à notre jardin de se disséminer et de dépasser les frontières du grand pont avec leur porteur.

type d’opération : concours international d’idées Lausanne Jardins 2019

équipe : Atelier Villes et Paysages, Jean-Claude Deschamps, le ciel par-dessus le toit

montant de travaux : 24 000 CHF

surfaces : totalité du linéaire du trottoir nord du Grand Pont à Lausanne (90ml par 4m de large)

phase/avancement : projet mentionné en février 2018 / réalisation prévue pendant le festival Lausanne Jardins, de juin à octobre 2019.

Categories